15 jours au Vietnam - Ho chi minh, l'ultra-moderne

09:00

Bonjour,

Me revoilà pour l'avant-dernière étape de mon roadtrip au Vietnam de l'été 2017 : la découverte de l'ultra-moderne Ho chi minh city, anciennement appelée Saïgon. C'est très clairement l'étape de notre voyage que nous avons le moins appréciée, puisque de base nous n'aimons pas énormément les très grandes villes. 


Circulation incessante et oppressante, bâtiments ultra modernes, on s'est sentis soudainement très moins du charme authentique du Vietnam qui nous avait emporté depuis près de 2 semaines.
Mais Saïgon reste une étape incontournables lorsqu'on visite le Vietnam, ne serait-ce que pour ses traces de l'ex Indochine et pour le musée des souvenirs de guerre, absolument incontournable. C'est également le point de départ pour faire une excursion dans le delta du Mékong et un point stratégique du fait de la présence de son aéroport international.

Que voir ?

- Le Palais de la Réunification : cet édifice est extrêmement important dans l'Histoire du pays puisqu'il est le symbole de la réunification entre le Nord et le Sud du pays après les accords de Paris en 1973. La visite en elle-même n'est pas fascinante : on passe de salle de réunions en salles de réception avec un détour par le bunker souterrain. Je vous recommande cette visite seulement si vous êtes passionné par l'Histoire du Vietnam, sinon voir le Palais de l'extérieur est suffisant selon moi.


- Le Musée des souvenirs de guerre : c'est LA visite incontournable à faire à Ho chi minh, bien qu'elle soit extrêmement éprouvante. L'exposition est organisée en salles à "thèmes" composées exclusivement de photographies poignantes, dont certaines sont devenues tristement célèbres. Visiter ce musée et passer du temps devant les photographies et les panneaux explicatif était une conclusion obligatoire à notre voyage durant lequel nous avons forcément été passionnés autant que révulsés par l'Histoire récente de pays. C'était important pour nous de faire ce musée, et il est clair qu'il m'a marquée à vie. 
Ce musée est évidemment à déconseiller aux jeunes enfants et aux personnes "sensibles" qui ne se le sentent pas. La salle des crimes de guerre ou encore de l'agent orange sont assez insoutenables et les clichés d'une violence parfois abominable. 


- Le temple hindou Mariamman vaut le détour si la culture indienne et hindouiste vous intéresse. C'est un très joli temple dont la visite est passionnante car vous y trouverez bon nombre de panneau explicatifs au sujet de la religion hindouiste et de sa mythologie.


- Le quartier colonial, aux alentours de l'ancienne rue Catinat (Dong Khoi), dont le nom sera peut-être familier aux lecteurs de Marguerite Duras, a été notre endroit préféré de la ville. On peut y voir une cathédrale dans le plus pur style français, la Poste dont la charpente métallique est signée par un certain Gustave Eiffel, l'hôtel de ville et l'opéra. C'est déroutant de déambuler dans ce quartier marqué par le colonialisme français, et c'est une étape incontournable pour visiter Saïgon.

Où loger ?

Nous avons logé au Ace hotel qui a l'avantage d'être plutôt bien placé pour visiter les points essentiels de la ville à pied ou en bus.
C'est un hôtel 2* tout à fait correct mais sans rien d'incroyable. Nous avons notamment été déçus par le personnel particulièrement antipathique et le petit déjeuner vraiment pas terrible. Le choc a été rude en comparaison au reste du pays où tout était idyllique ! 

Où manger ?

La gastronomie a été une grande déception pour nous à Saïgon. On a eu beaucoup de mal à trouver où manger à chaque fois et on est tombés sur des plats vraiment pas terribles, alors que dans le reste du pays tout était délicieux où qu'on aille.
Pour vous dire notre niveau de désespoir, on a même fini au Burger King un soir pour s'éviter un nouveau désastre culinaire ...
Saïgon n'est clairement pas la ville idéale pour profiter de la cuisine vietnamienne, ou alors nous n'avons pas su tomber sur les bonnes adresses. 

Les petits plus

- Boire un coup sur un rooftop pour admirer la ville du dessus et s'en faire chasser par la mousson.

- Tester le foot massage et se faire faire une manucure dans un salon pour le retour en France et toujours autant halluciner des prix dérisoires comparé à nos standards.

- Négocier encore et toujours quelques derniers souvenirs sur le marché Ben Thanh (et y trouver de merveilleuses contrefaçons de la Naked 7 car ils ont de l'avance là-bas...) 


Vous l'aurez compris, Ho chi minh ne nous a pas réellement charmée et a dénoté dans ce voyage où tout nous enchantait. On ne regrette cependant absolument pas d'y être passés ne serait-ce que pour visiter le quartier français et surtout se recueillir et en apprendre plus sur la guerre du Vietnam au musée des souvenirs de guerre. Cette visite nous a profondément marqués et me semble être incontournable par devoir de mémoire si on se rend dans ce pays.



Pour lire mes précédent articles sur le roadtrip :

Le point organisation, démarches et circuit
La découverte de Hanoï, la capitale authentique
Le trek de deux jours dans les montagnes du nord de Sapa
L'escale à Catba, en baie d'Halong
La visite de l'ancienne capitale impériale de Hué
La découverte de Hoi An, ancien port aux mille lampions 

Comme toujours, si vous avez des questions pratiques pour visiter Ho chi minh et le Vietnam, n'hésitez pas à les poser en commentaires, je me ferai un plaisir de vous répondre :)

A bientôt pour la suite et fin de ce voyage au Vietnam,

Bisous,

Élodie

You Might Also Like

0 commentaires

N'hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire ! :)

ranktrackr.net